L’école à la maison

Christophe Ruiz

Christophe Ruiz, professeur des écoles à l’école élémentaire Fort Rouge à Toulon, co-listier de Toulon en Commun, propose des conseils aux parents dans ce moment où ils doivent gérer le temps de leurs enfants :

Nous entrons dans la 3e semaine d’école à la maison. Il faut tout d’abord féliciter l’engagement des enseignants investis pour assurer la continuité pédagogique et votre engagement de parents pour faire le relais à la maison.

Les enfants ne sont pas élèves à la maison et il s’agit donc d’organiser des activités scolaires en autonomie qui permettent de maintenir un lien avec l’école. Dans cette situation inédite, il s’agit de mettre en place une continuité scolaire plus que pédagogique.

Aide aux parents par des professeurs de Toulon en Commun

L’important est de maintenir un lien entre les élèves et les familles. Il ne s’agit pas de faire de nouveaux apprentissages mais de revoir ce qui a été vu en classe en gardant toujours à l’esprit le risque de creusement des inégalités scolaires. La classe et l’école restent des lieux privilégiés des acquisitions scolaires, fondées sur les interactions humaines et une pratique complexe mise en œuvre au sein du collectif apprenant de la classe. « L’école à la maison » ne peut avoir les mêmes ambitions.

Parallèlement, toutes les situations d’apprentissage à la maison doivent être valorisées : jouer, cuisiner, lire, regarder des documentaires, mais aussi profiter les uns des autres.

Quelques conseils et pistes pour vous accompagner au mieux dans cette tâche difficile:

  • En premier lieu, faire la classe à la maison demande aux enfants de s’adapter à un nouveau rythme, à une nouvelle façon de travailler. On entend souvent les enfants dire: « la maîtresse n’explique pas comme ça! ». Il faut donc être patients et compréhensifs. Il est tout à fait possible de remettre à un autre moment un travail si vous sentez que votre enfant ne parvient pas à se concentrer.
  • il est important de mettre en place un certain cadre de travail: horaire de coucher et lever régulier, espace au calme si possible à l’écart du reste de la famille et de toute source de distraction (télévision, etc…)
  • il est important de mettre en place des rituels et de les mettre en place tous les jours de la même façon. Cela est rassurant pour les enfants.
  • Exemple pour des élèves de CP, CE1 ou CE2 :
    • 9h-9h30: Lecture,
    • 9h30-10h00: Pause,
    • 10h00-10h30: Maths,
    • 10h30-11h00: Pause,
    • 11h00-11h30: Français :grammaire conjugaison orthographe vocabulaire.
    • 11h30-12h00: Pause
    • Après midi: Anglais, Arts et travaux manuels, Activités numériques, Musique, EPS(sport), Histoire/Géographie/Sciences.

Pour des plus grands à partir du CM1: faire des séances de 45 minutes puis 15 minutes de pause.

Cet exemple ne constitue en aucun cas un modèle mais propose une organisation possible pour les familles qui m’ont sollicité. Cela permet également de souligner l’importance d’accorder des temps de pause.

  • il est important d’accompagner vos enfants pour les rendre autonomes (et non pas de faire à leur place). Dès que votre enfant a intégré ces rituels, vous pouvez aussi le laisser faire son travail tout seul avec la possibilité de vous solliciter en cas de besoin. Vous avez probablement beaucoup de choses à faire: télétravail, aide d’un autre enfant, taches ménagères, etc…
    En classe, l’enseignant n’est pas toujours disponible pour UN seul enfant.
  • il est important d’associer les enfants aux tâches ménagères et quotidiennes : les enfants sont capables très jeunes d’aider à mettre la table, débarrasser, passer l’aspirateur, ranger leur chambre, faire leur lit, etc… Un planning des taches de chacun peut être réalisé et affiché sur le frigo par exemple.
  • enfin, il est important de prendre le temps.

Les enfants vont être un peu plus amenés à côtoyer les écrans pour le travail scolaire. Il est donc souhaitable de ranger les écrans une fois le travail scolaire terminé pour rester connecter aux relations humaines et aux activités partagées en famille.

Un exemple : de nombreux établissements scolaires mettent en place le 1/4h de lecture ou le « silence on lit ». C’est un rituel qui peut être mis en place tous les jours en famille : chaque personne de la famille (enfants ET adultes) prend un livre et lit quelque chose pour le plaisir : pas de livres scolaires ou imposés.

Vous trouverez de nombreuses pistes ici qui viendront compléter les travaux envoyés par les enseignants. L’idée n’est pas de multiplier les supports.

N’hésitez pas à contacter Toulon en Commun en cas de difficultés ou questions par mail à toulonencommun@ecomail.fr. Une équipe d’enseignants du 1er degré ou 2nd degré prendra très rapidement contact avec vous pour vous aider.


RESSOURCES EN MATHEMATIQUES (CP/CE1)
Voici quelques vidéos créées pour aider mes élèves à réviser :

Merci de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *