Collectif varois pour le retrait de la loi de sécurité globale

Nous partageons le communiqué de presse du 13 janvier 2021 du Collectif varois pour le retrait de la loi de sécurité globale. Nous sommes nombreux de Toulon en Commun présents aux manifestations pour le retrait de la loi sécurité globale.

La première des sécurités, c’est la liberté !
Marchons partout en France contre l’arbitraire et pour les libertés.

Le Collectif varois pour le retrait de la loi de sécurité globale appelle à nouveau, pour le retrait de la loi de sécurité globale, le samedi 16 janvier 2021 à 10h 00 place de l’opéra à Toulon pour rejoindre, ensuite et en manifestation, le parvis des Droits de l’Homme.

La proposition de loi dite « Sécurité globale » a été votée par l’Assemblée nationale et poursuit son cheminement parlementaire au Sénat. L’annonce par le gouvernement de la réécriture du texte par une commission indépendante a fait long feu puisqu’elle était tout simplement contraire au principe de séparation des pouvoirs. Une commission sénatoriale a consulté certaines organisations membres de la coordination en leur annonçant que l’article 24 de la loi serait bien réécrit pour être éventuellement introduit dans l’article 18 de la loi dite Séparatisme.

Aucune annonce n’a été faite à propos des articles 21 et 22 concernant la surveillance généralisée par drone et par caméra piéton, ni sur le Schéma national du maintien de l’ordre (SNMO). Le président de la République n’a pas davantage répondu à la demande de rencontre formulée dans une lettre ouverte du Collectif national # Stop Loi Sécurité Globale envoyée le 14 décembre.

La sûreté ce n’est pas la sécurité. La sûreté est le garant de la dignité humaine. Car la sûreté implique tous les aspects de la vie qu’il s’agisse des besoins alimentaires, du travail, des revenus et celles et ceux qui à l’Assemblée nationale modifient la loi, vont à l’encontre de l’article 2 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, et remettent aussi en cause les droits imprescriptibles du peuple français. Ils justifient l’injustifiable pour des raisons de terrorisme, de délinquance voire d’immigration.

C’est dans ce contexte autoritaire et de défiance envers le gouvernement MACRON que le Collectif varois pour le retrait de la loi de sécurité globale a décidé de poursuivre et d’intensifier la mobilisation contre ces textes liberticides et pour l’arrêt de tous les décrets et ordonnances liberticides. Nous continuerons jusqu’à ce que cette loi soit définitivement abandonnée et nous continuerons de nous faire entendre à cet effet.

Nous vous invitions à un point presse le samedi 16 janvier 2021 à 10 h 15 sur les marches de l’Opéra de Toulon.

Toulon, le 13 janvier 2021.

Signataires :

Assemblée populaire & citoyenne du grand Toulon (APC), Assemblée populaire thématique du dimanche, Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne du Var ( Attac Var), Comité actions luttes 83 (CAL 83), Comité de résistance et de reconquête du Var, Europe Ecologie – Les Verts (EELV), Fakir, Fédération syndicale unitaire (FSU), Gauche républicaine socialiste (GRS), Génération.s, Gilets jaunes constituants de Cuers, Gilets jaunes La Marianne de Bandol, Gilets jaunes vallée du Gapeau, La France insoumise (LFI), Ligue des droits de l’Homme (LDH), Marche pour le climat, Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Parti ouvrier indépendant (POI), Solidaires, Union communiste libertaire (UCL).

Contact : retrait.loi.securite.globale.83@gmail.com

Merci de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *