Conseil Municipal du 17 décembre 2020

Avant de partir, Guy Rebec livre ses 4 vérités

Quelques articles sur le conseil municipal de Toulon du 17 décembre, marqué par le départ de Guy Rebec, son discours et son chant émouvants. Magali Brunel est intervenue sur un sujet qui nous tient à coeur : la participation en amont aux projets !

Guy Rebec, Photo VLP / Var Matin

Prise de parole de Magali BRUNEL, Conseillère Municipale Socialiste de Toulon au Groupe Toulon en Commun sur le projet de délibération 3.01.10

Ce projet de délibération, vise tout d’abord la révision et la modification des échéanciers de certains projets prévus en 2020 et que le contexte de la COVID 19 a retardé – ce que nous comprenons tout à fait, bien entendu, et que nous sommes volontiers prêts à voter.

Mais il vise, également, des projets à venir, présentés dans le cadre d’autorisations de programme : or, et c’est très étonnant, on nous demande de voter là sur des autorisations de programmes qui ne sont pas encore précisés.

Je donne quelques exemples : il est ainsi question, en page 5 de nous demander de voter sur « l’intégration dans la programmation de nouvelles opérations notamment la casa d’Italia, la Médiathèque Marnata, La cathédrale la Sed, Etc. »

Nous avons demandé, en commission, de quels projets il était question : quel est le projet de la Casa d’Italia, par exemple ? La réponse apportée a été qu’il était encore au stade d’enquête préalable ; de même, nous nous sommes interrogés sur la médiathèque Marnata : Mais où est la bibliothèque Marnata ? Il nous a été répondu, qu’elle n’existait pas encore.

Donc, si je formule autrement les choses, il est nous demandé, dans ce conseil municipal, de voter sur des projets qui ne sont pas réellement présentés et même, qui n’ont pas encore été élaborés. Et la délibération prend le soin de noter « Etc… » .. .on nous demande donc ici, de voter  sur toutes nouvelles opérations…. Sans les connaître, sans même finalement qu’elles existent encore.

Est-ce vraiment sérieux ?

Reprenons plutôt une démarche logique :

Vous nous dites que nous en sommes au stade des études préalables pour la création d’une nouvelle bibliothèque à Saint Jean du Var, et vous le savez bien Monsieur le Maire, je m’en réjouis car c’est un dossier qui me tient depuis longtemps à cœur. Il semble que c’est là l’occasion de vous s’appuyer sur la consultation la plus large des différents groupes de ce conseil pour contribuer à la réflexion et enrichir le projet. Nous avons un avis, des éléments à apporter sur le sujet : ce devrait d’ailleurs être cela, le travail des commissions.

Pour cela, nous souhaitons que ce conseil municipal s’engage à la consultation dès le début des projets au lieu de les présenter en phase finale, déjà verrouillés et uniquement par obligation légale.

Que les grands projets soient menés avec les habitants, à partir de leurs besoins et de leurs souhaits, sans attendre les délais et les obligations légales, c’est ce que nous souhaitons et ce que souhaitent les habitants de notre ville.

Que les grands projets toulonnais soient présentés publiquement, dans une séance du conseil municipal, qu’ils soient discutés et éclairés de points de vue d’élus qui peuvent en présenter des visions différentes, c’est ce que nous devons également aux habitants.

Nous demandons donc que cette phase de lancement soit l’occasion de développer une démocratie plus participative, sans quoi nous voterons contre cette délibération.

Merci de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *